Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 24 octobre 2016

24 octobre 1658


Arrivée à la capitale, la troupe se met sous la protection de Monsieur, frère du roi.

Le 24, elle joue, dans la salle des gardes du Vieux-Louvre, devant le roi et la cour, Nicomède, ainsi qu'une farce, Le Docteur amoureux.

En récompense, le roi accorde à Molière la salle du Petit-Bourbon, les jours extraordinaires, en alternance avec les Italiens.


La salle du Petit-Bourbon, Etats Généraux de 1614, gr. G. Zéarnko, BNF.Couverture
La salle du Petit-Bourbon, Etats Généraux de 1614, gr. G. Zéarnko, BNF.

00:00 Publié dans 1658, Octobre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

24 octobre 1658: Molière

Molière devant le roi et sa Cour au Louvre

samedi, 01 octobre 2016

1er octobre 1658: Te Deum

Le Roi va à Notre Dame rendre Grâces pour la continuation des heureux succès de ses armes en Flandres  

Un Te Deum est chanté en sa présence

00:00 Publié dans 1658, Octobre, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

jeudi, 07 avril 2016

07 avril 1658: Georges Mareschal

Georges Mareschal

seigneur de Bièvre et de Vélizy
Fichier:Georges Marechal.jpg

Chevalier de Saint Michel en 1723

 

Premier chirurgien du roi

fondateur de l'Académie royale de chirurgie (1731)

 En 1677, Mareschal s'installe à Paris, où il travaille comme assistant en chirurgie.

En 1684, il entre à l'hôpital de la Charité, où il devient maître-chirurgien en 1688, puis chirurgien en chef en 1692.

Il est par la suite premier chirurgien de Louis XIV, qui lui confère le titre de seigneur de Bièvre en 1707, et de Louis XV

 

Anobli en 1707 (un des premiers à recevoir le nouvel ordre de Saint Louis), seigneur de Bièvre en 1712.

 

Il fut un des confidents de Louis XIV.

 

Il fut sous Louis XV avec La Peyronie l'organisateur du service de santé en France.

 

Il a occupé un appartement au château de Versailles pendant 33 ans.

 

En 1731, il fonde avec François Gigot de Lapeyronie l'Académie Royale de Chirurgie.

 

On lui doit aussi d'avoir fait progresser la chirurgie lithotomique.

Parents

Chirurgien réputé de Paris appelé à la cour en 1696 par Fagon pour savoir comment soigner l'anthrax de Louis XIV, il y resta mais ne fut pas alors le médecin principal du Roi.

En 1701 il opère Fagon.

Envoyé par le roi pour soigner le Maréchal de Villars après la victoire de Malpasset. Premier chirurgien du Roy le 14 juin 1703 comme successeur de Felix, il avait en cette qualité veillé sur la santé de Louis XV depuis sa plus tendre enfance, et ce dernier lui témoigna par une estime singulière la reconnaissance des services ainsi rendus.

Il était un des trois médecins qui assistèrent Louis XIV lors de son décès en 1715.

Saint-Simon, dont il était le chirurgien décrit son caractère et raconte plusieurs aventures qui lui sont arrivées, entre autres au sujet d'une de ses patientes soeur de Port-Royal (Pléiade "Mémoires" tome 2 page 327,...) Louis XIV l'a utilisé pour savoir si tout ce qui se disait sur cet ordre très contesté était vrai ou non.

Il se faisait payer 600 livres par saignée et touchait environ 25000 écus/an.
En 1706 charge de maître d'Hotel de Louis XIV.
Il avait jeté au feu 20.000 livres de billets donné par des personnes auxquelles il avait rendu la santé.

Sa biographie a été écrite par l'un de ses descendants, Gabriel Mareschal de Bièvre (1866-1941)

00:00 Publié dans 1658 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |