Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 10 octobre 2016

10 octobre 1698: Fontainebleau

 

Fontainebleau

 

Je ne yous ai pas écrit depuis quelques jours, car j'avais été à Montargis, d'où nous sommes revenushier.

 

Nous avons trouvé ici le courrier qui nous apporte les dispenses pour le mariage de ma fille.

 

Il aura donc lieu lundi prochain, et deux jours après, elle se mettra en route.

 

Vous pouvez facilement imaginer que mon cœur est gros, et que je suis plus près de pleurer que de rire; car ma fille et moi, nous ne nous sommes jamais quittées, et maintenant nous allons nous séparer pour longtemps .

 

J'ai les yeux pleins de larmes, mais il faut que je les cache; autrement on se mo/ querait de moi, car, dans ce pays, on ne comprend , pas que les gens aiment leurs parents.

 

1 D'après Mme de Sévigné, la princesse ne brillait pas par ses charmes; elle avait des traits fortement prononcés, une taille épaisse, de l'indifférence et même de l'aversion pour la parure.

 

Le beau portrait qui est en tête de l'ouvrage de La Chau et Leblond ( Description des pierres gravées du duc d'Orléans ) la représente dans un âge avancé, sous un aspect des plus disgracieux

 

On se repent bientôt ici d'avoir dit franchement sa pensée, voilà pourquoi je vis si solitaire. Je suis étonnée que l'empereur ait laissé son fils choisir ses gens; le Dauphin n'aurait pas ici cette faculté.

 

Je regrette que l'on ait placé auprès de la reine des Romains une intrigante; il n'en résultera que du mal.

 

Cette femme, après tout, aura fort à faire; car, comme vous le remarquez très-bien, ce n'est pas une petite charge que celle de gouvernante des filles d'honneur.

 

1 Mademoiselle de Chartres, née le 15 septembre 1C76, épousa, le 7 octobre IfiOS, Léopold-Chaiïes, duc, de Lorraine et de Bar.

 

Ses hautes qualités et l'amour de ses sujets l'appelèrent à la régence après la mort de son mari.

 

Elle fut la mère de François Ier, empereur d'Allemagne et époux de Marie-Thérèse.

 

Il existe une Histoire abrégée de la vie privée et des vertus de cette princesse, par le P. Collin, Nancy, 1762, in-12.

 

A l'égard de son mariage, voir Saint-Simon, ch. Lxh, t. IV, p. 34 et suiv.

 

La dot (ut réglée : 900,000 livres du roi comptant en six mois, et 400,000 livres, moitié de Monsieur, moitié de Madame, payables après leur mort, et ;!00,000 livres de pierreries.

 

L'envoyé du duc présenta à Mademoiselle, de la part de son maitre, pour 400,000 livres de pierreries.

00:00 Publié dans 1698, Octobre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

jeudi, 31 mars 2016

31 mars 1698: Fiançailles d'Adrien-Maurice d'Ayen

Fiançailles d'Adrien-Maurice, comte  d'Ayen, (futur duc de Noailles) et de Françoise-Charlotte-Amable d'Aubigné

Marié le 1er avril 1698, p.c. à Versailles le 30 et à Paris et Versailles le 31

puis Notre Dame de Versailles avec Françoise d'Aubigné 1684-1739

(témoin: Louis Antoine de Noailles, duc de Saint-Cloud 1651-1729)

Adrien_Maurice_de_Noailles.PNG

  comte d'Ayen

3ème duc de Noailles (1695-1766)

marquis de Montclar

comte de Nogent-le-Roi


Grand d'Espagne (Grande de España)

Chevalier de la Toison d'Or 14 mars 1702

Chevalier du Saint Esprit 3 juin 1724

Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel (1724)

Pair de France

Maréchal de France

Ministre d'Etat 1743-1746

Ambassadeur de France extraordinaire en Espagne 1746

Secrétaire d'État aux Affaires étrangères

Surintendant ou Contrôleur général des finances

 

vice-roi du Roussillon

1er capitaine des gardes du corps du roi

lieutenant général des armées du roi

 

 

 

17:12 Publié dans 1698, Fiançailles, Mars | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |