Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 16 octobre 2016

16 octobre 1706: Contrat de mariage de Louis Le Bas de Girangy et Marie Catherine Quentin

Marie Catherine Quentin

Première femme de chambre de la duchesse de Bourgogne

 

Baptisée le 23 mars 1690 à Notre-Dame de Versailles (78)

Parents

(contrat du 16 octobre 1706 reçu de Cliquet et Bellanger, notaires à Paris)

Contrat de mariage de Louis Le Bas de Girangy et Marie Catherine Quentin par devant Maitre Bellanger à Paris, le 16 octobre 1706.



Par devant les conseillers du Roi, notaires gardes notte et gardes scel au Chastelet de Paris, soussigné, furent présent Louis Lebas, écuyer, seigneur de Girangy, conseiller du Roi, trésorier général des gardes du Corps et grenadiers à cheval de Sa Majesté, demeurant à Paris, rue neuve des petits-champs, paroisse Saint-Roch, pour lui et en son nom d'une part,
Jean Quentin, écuyer, seigneur de Villiers-sur-Orge et de Chamlo, maître d'hôtel du Roi et premier valet de garderobe de Sa Majesté, et dame Angélique Poisson, son épouse, première femme de chambre de Madame la duchesse de Bourgogne, de lui autorisée à l'effet de la présente, au nom et comme stipulante de cette partie pour damoiselle Marie Catherine Quentin leur fille, ci présente et de son consentement, demeurant ordinairement à la cour, étant aujourd'hui à Paris, d'autre part,

Lesquelles parties avec la permission et en présence de très haut très puissant très excellent et très auguste monarque Louis par la grâce de Dieu Roi de France et de Navarre ; et aussi en la présence de
-très haut et très excellent prince Monseigneur Louis Dauphin de France,
-très haut très puissant et excellent prince Monseigneur Louis, fils de France, duc de Bourgogne,
-très haute très puissante et excellente princesse Madame Marie-Adélaïde, épouse de Monseigneur le duc de Bourgogne,
-très haut très puissant et excellent prince Monseigneur Charles, fils de France, duc de Berry,
-très haute très puissante et excellente princesse Madame Elisabeth Charlotte, princesse doairière d'Orléans, veuve de très haut très puissant et excellent prince Monseigneur Philipe, fils de France, frère unique du Roi, duc d'Orléans, de Valois, de Chartres et de Nemours,
-très haute très puissante et excellente princesse Marie Françoise de Bourbon, épouse de très haut très puissant et excellent prince Monseigneur Philippe, duc d'Orléans, petit-fils de France, duc de Valois, de Chartres et de Nemours,
-très haute et très puissante princesse Madame Anne Palatine de Bavière, épouse de très haut et très puissant prince Monseigneur Henri Jules de Bourbon, prince de Condé, premier prince du sang, pair et grand maitre de France, gouverneur de Bourgogne et Bresse,
-très haut et très puissant prince Monseigneur Louis de Bourbon, duc de Bourbon, prince du sang, pair et grand maître de France en survivance, et gouvernuer des provinces de Bourgogne et Bresse, aussi en survivance,
-très haute et très puissante princesse Madame Louise Françoise de Bourbon, épouse de S.A.R,
-très haute et très puissante princesse Madame Marie Anne de Bourbon, légitimée de France, veuve de très haut et très puissant prince Monseigneur Louis Armand de Bourbon, prince de Conti, prince du sang,
-très haute et très puissante dame, dame Françoise d'Aubigné, marquise de Maintenon et de Mézières,

Et aussi en la présence de
-très haut et très puissant seigneur, Monseigneur Louis Phelypeaux, comte de Pontchartrain, Chancelier de France, commandeur des ordres du Roi,
-très haut et très puissant seigneur Paul de Bauvilliers, duc de Saint-Aignan, pair de France, comte de Busan, grand d'Espagne, chevalier des ordres du Roi, premier gentilhomme de sa chambre, chef du conseil royal de finances, ministre d'état, premier gentilhomme de la chambre de Monseigneur de duc de Bourgogne, maître de sa garderobe, etc.
-très haut et très puissant seigneur Anne Jules de Noailles, duc de Noailles, pair et maréchal de France, chevalier des ordres du Roi, gouverneur des comtés et vigueries de Roussillon, Conflans et Cerdagne, capitaine général de ses états, gouverneur particulier des ville, château et citadelle de Perpignan, vice roi de Catalogne,
-très haut et très puissant seigneur René, sire de Froulay, comte de Tessé, maréchal de France, chevalier des ordres du Roi, premier et grand écuyer de Madame la duchesse de Bourgogne, gouverneur d'Ypres et lieutenant général pour Sa Majesté en ses provinces du Haut et Bas Maine, Perche, et comté de Laval,
-très haut et très puissant seigneur Henri d'Harcourt, duc d'Harcourt, maréchal de France, chevalier des ordres du Roi, capitaine des gardes du Corps de Sa Majesté,
-très haute et très puissante dame, dame son épouse,
-très haute et très puissante dame, dame Marguerite de Béthune, veuve de très haut et très puissant seigneur Henri de Daillon, duc du Lude, chevalier des ordres du Roi, pair, grand maître et capitaine des général de l'artillerie de France,
-Haut et puissant seigneur mesire Hierosme Phélypeaux, chevalier, comte de Pontchartrain, conseiller du Roi en tous ses conseils, secrétaire d'état et des commandements de Sa Majesté,
-Haut et puissant seigneur messire Michel Chamillart, conseiller du Roi en tous ses conseils et au conseil Royal, commandant et grand trésorier de ses ordres, ministre secrétaire d'état et des commandements de Sa Majesté, controleur général des finances de France,
-Haute et puissante dame, dame Marie Le Rebours, son épouse,
-Haut et puissant seigneur messire Michel Chamillart, marquis de Chamillart, leur fils,
-Haute et puissante dame, dame [Catherine] Chamillart, [leur fille] épouse de haut et puissant seigneur messire de Dreux, marquis de Brézé, conseiller du Roi en ses conseils, grand maître des cérémonies de France
-Haute et puissante dame, dame [Marie-Thérèse] Chamillart, [leur autre fille] épouse de haut et puissant seigneur messire Louis d'Aubusson, duc de la Feuillade, pair de France, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur et lieutenant général pour Sa Majesté en sa province de Dauphine,
-Très haute et très puissante dame, dame [Geneviève-Thérèse] Chamillart, [leur autre fille] épouse de très haut et très puissant seigneur messire Guy de Durfort, duc de Quintin,

Et encore en la présence et de l'avis de leurs parents ci après nommés, savoir
de la part du sieur de Girangy,
-de dame Catherine Roger, sa mère, veuve en premières noces de François Lebas, écuyer, et en secondes noces de Charles Renouard de la Touane, conseiller du Roi, trésorier général de l'extraordinaire des guerres,
-Claude Lebas, écuyer, sieur de Montargis, frère, aussi conseiller du Roi, trésorier général de l'extraordinaire des guerres,
-Dame Charlotte Mansard, son épouse,
-Messire Charles Renouard, frère utérin, conseiller du Roi en sa cour de parlement,
-Dame Marie Bose, son épouse
-Demoiselle Antoinette Lebas de Montargis, fille nièce,
-Messire Jules Hardouin Mansart, conseiller du Roi en ses conseils, surintendant et ordonnateur général des bâtiments du Roi, jardins et manufactures de France,
et de la part de la demoiselle Quentin,
-François Quentin de Villeneuve, écuyer, premier valet de garderobe du Roi,
-Henry Quentin, écuyer
-Jean Quentin de la Corbière, écuyer,frère
-Dame Marie Quentin, soeur, épouse,de M. Descartes [Le Mosnier des Cartes, maître d'hôtel de Madame la duchesse de Bourgogne]]
-Dame Elisabeth Orceau, épouse de Messire François Quentin de la Vienne, premier valet de chambre du Roi, tante paternelle,
-Dame Marie Poisson, veuve de Philippe Picot, écuyer, secrétaire du Roi et controleur général de la Grande Chancellerie, tante maternelle,
-Dame Jean Poisson, seigneur de Souzy, conseiller et médecin ordinaire du Roi, oncle maternel,
-Louis Baranjon, écuyer, conseiller secrétaire du Roi, maison couronne de France et de Ses finances, oncle maternel,
-Dame Marie Desjobard, son épouse,
-Dame Anne Baranjon, veuve de Jean Lemercier, écuyer, conseiller secrétaire du Roi, aussi tante maternelle,
-Messire Louis François Quentin de la Vienne, chevalier, marquis de Champcenez, conseiller du Roi en ses conseils et premier valet de chambre de Sa Majesté, cousin germain paternel,
-Demoiselle Marie Poisson de Souzy,Demoiselle Françoise Poisson, filles cousines germaines
-Messire Thomas Dreux, chevalier conseiller du Roi en sa cour de parlement et grande chambre, d'icelle cousin maternel,
-Dame Marie Madeleine Bodinet, son épouse,
-Demoiselle Olympe Geneviève Chenez du Boulay, fille cousine germaine maternelle
-Philibert Boudin, écuyer, conseiller du Roi, maison couronne de France et de Ses finances,
-Messire Jean Boudin, écuyer, conseiller d'état, premier médecin de Monseigneur le Dauphin, cousin,
-Jean François de Beaulieu aussi conseiller du Roi, maison couronne de France et de Ses finances,
-Dame Geneviève Boudin, son épouse, cousine,
-Messire François Guillemeau, conseiller du Roi, maître ordinaire en sa chambre des comptes,
-François Guigou, conseiller du Roi, maison couronne de France et de Ses finances,
-Joizel, aussi conseiller du Roi, maison couronne de France et de Ses finances,
-M. Guillemeau, avocat au parlement, tous cousins maternels,
-Messire Marie René de Paulmy de Voyer d'Argenson, conseiller du Roi en ses conseils, maître des enquestes ordinaire de son hôtel, lieutenant général de police de la ville de Paris
-Jean-Baptiste de Gannion, écuyer, conseiller du Roi, maison couronne de France et de Ses finances,
-et dame Magdelaine Boursin femme de M. Bidault, capitane de vaisseau, ami de la demoiselle Quentin

ont volontairement fait entre eux le traité de mariage et convention qui ensuivent ...

 

00:00 Publié dans 1706 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

samedi, 01 octobre 2016

1er octobre 1706: (Vendredi)

 

Vendredi 1er octobre 1706  

Le Roi dîna de bonne heure et alla courre le cerf dans le parc de Marly

00:00 Publié dans 1706, Octobre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

dimanche, 18 septembre 2016

18 septembre 1706: Meudon

 

 

Les ouvriers, après avoir travaillé deux semaines, ont fini de « transporter les démolitions qui étoient en magasin à la grotte de Meudon, dans la maison de M. Courtin »

00:00 Publié dans 1706, Septembre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

jeudi, 17 mars 2016

17 mars 1706

Versailles

Je sais bien pourquoi mes lettres vous parviennent irrégulièrement; c'est la faute du directeur des postes: il veut les lire toutes, afin d'en faire des extraits qu'il montre au roi de la façon qui lui convient, et comme il ne sait pas beaucoup l'allemand, il faut qu'il les fasse traduire.

Je ne lui sais nullement gré de son attention.

00:00 Publié dans 1706, Versailles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |