Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 03 décembre 2016

Guillaume Castanier d’Auriac (Carcassonne)

Carcassonne

Le blason du conseiller de Louis XIV mis au jour

YANNICK BONNEFOY
Le chœur, la nef et la chaire de l’église ont été entièrement rénovés, avec une mise en lumière conséquente.
Le chœur, la nef et la chaire de l’église ont été entièrement rénovés, avec une mise en lumière conséquente. (PHOTOS Y. B.)
 

Il aura fallu près de deux ans de rénovation et de restauration, pour que la petite église Sainte-Cécile, à Cuxac-Cabardès, livre des trésors jusqu’alors inconnus des paroissiens, tels que des culs de lampe, des blasons, ou encore des sculptures, dont la plus ancienne est datée de la fin des guerres de religion, en 1597.

 

Des trésors cachés par des travaux successifs au fil des siècles, qui ont également permis de découvrir une litre funèbre, peinte sous le porche et tout le long de la façade sud de l’église, en 1765, suite au décès de Guillaume Castanier d’Auriac, maire de la ville de Carcassonne, seigneur de Cuxac-Cabardès et conseiller du roi Louis XIV.

 

"Au niveau du porche, nous avons découvert une bande noire, sur laquelle apparaissaient des dessins représentant un croissant et de deux étoiles", se souvient Jean-Claude Béteille, maire de Cuxac-Cabardès. Cherchant à en savoir plus, l’atelier Baudin Savreux, spécialisé dans la restauration des châteaux et des églises, a ainsi pu établir que ces dessins n’étaient autres que les véritables armoiries de Guillaume Castanier, qui fonda la manufacture de draps de Cuxac-Cabardès.

 

"À cette époque, raconte Jean-Claude Béteille, les seigneurs avaient le droit de litre. Nous savons donc que c’est pour rendre hommage à cette personnalité de l’Histoire du Languedoc, que cette litre, composée d’une bande noire avec les armoiries du défunt (un châtaignier vert et un chef d’azur chargé d’argent accosté de deux étoiles d’or), a été réalisée."

 

Outre la découverte de cette litre funèbre sur la façade sud de l’église, la restauration a également permis de mettre au jour une vierge et une peinture qui n’ont pas encore été datées.

Tout ce que l’on peut dire aujourd’hui, c’est que l’église actuelle, datée du XIVe siècle, à l’époque rayonnante du gothique, a été bâtie sur une église du IXe siècle. "On la retrouve en 1249, sous le nom de Sainte-Cécile de Cucciaco", indique le maire, pas peu fier de cette trouvaille.

Noailles,_Louis_Antoine.jpg

Guillaume CASTANIER d'AURIAC

Conseiller d'Etat (1751-1765)

  • Né le 23 décembre 1702 à Carcassonne (11)
  • Décédé le 3 décembre 1765 à Fontainebleau (77) à l’âge de 62 ans

Parents

 

Commissaire aux requêtes du Pt de Toulouse 1722, conseiller au même Pt 1724, maître des requêtes 1729, secrétaire des commandements de la reine 1736-1757, président au Grand Conseil 1745, Conseiller d'Etat 1751, premier président du Grand Conseil 1753...(Promethée)

00:00 Publié dans Carcassonne, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.