Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 31 août 2016

31 août 1715: 23h45:

Louis XIV entend la prière aux agonisants, l’Ave Maria et le Credo

31 août 1715: 22H 30 à Versailles. Le Roi tombe dans le comas

 

tombe peu à peu dans l'inconscience, les moments de lucidité sont de plus en plus courts.

Le Premier chirurgien du roi, Mareschal, examine la jambe de "marbrée de noire" jusqu'à la cuisse

Les médecins et les courtisans se retirent, le roi est de plus en plus seul

568x56.jpg

A dix heures et demie du soir, on lui a dit les prières des agonisants, de crainte qu'il n'expire dans la nuit

 

La voix des aumôniers qui ont fait les prières a frappé le Roi qui, pendant ces prières, a dit à plusieurs reprises, mais sans aucune connaissance et pr la grande habitude que Sa Majesté a de prononcer ces paroles

 

Breuteil

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/01/Portrait_Of_Phillippe_De_Courcillon.jpg/250px-Portrait_Of_Phillippe_De_Courcillon.jpg

Samedi au soir, 31 août

Au château de Versailles

 

Louis XIV tombe dans un semi-coma

 

Le roi a été sans connoissance toute la journée, les moments lucides ayant été fort courts, et plutôt une connoissance machinale que de raison.

 

Dans le peu de chose qu'il a dit il a paru qu'il s'impatiente de ne pas voir la fin d'une si longue agonie.

 

La gangrène a continué à faire du progrès, et cependant la mort ne sauroit venir à bout d'achever de le détruire, tant la force de sa constitution étoit prodigieuse.

 

Il a pris, comme hier, de la gelée et quelques verres d'eau.

 

Quand on lui donne de la gelée ou à boire avec le biberon, il faut lui ouvrir la bouche et lui tenir les mains, parce que sans cela il ôteroit de sa bouche tout ce qu'on lui donne.

 

Madame la duchesse du Maine a souhaité qu'on lui donne aujourd'hui le remède que le médecin Agnan donne pour la petite vérole, et les médecins y ont consenti, parce que n'y ayant plus aucune ressource il vaut autant qu'il meure après avoir pris ce remède que sans l'avoir pris.

 

A dix heures et demie du soir on lui a dit les prières des agonisants, crainte qu'il n'expire pendant la nuit.

 

entend la prière aux agonisants, l'Ave Maria et le Credo

 

La voix des aumôniers qui ont fait les prières a frappé la machine, qui pendant ces prières a dit à plus haute voix qu'eux l'Ave Maria et le Credo à plusieurs reprises, mais sans aucune connoissance et par la grande habitude que S. M. a de les prononcer.

CNzPV3VW8A large.jpg

La princesse de Conti, fille de , est inconsolable

CNzPV3VW8A large.jpg

 

22:32 Publié dans 1715, Août, Versailles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

31 août 1715:18h30:

ViolonRoiJEAdr.jpg

 La princesse de Conti, fille de Louis XIV, est inconsolable

31 août 1715:18h00:

ViolonRoiJEAdr.jpg

 Les médecins et les courtisans se retirent, le roi est de plus en plus seul

31 août 1715:17h00:

 

 On donne au roi quelques cuillerées de gelée et du bouillon