Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 05 septembre 2017

05 septembre 1715: à Versailles


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/01/Portrait_Of_Phillippe_De_Courcillon.jpg/250px-Portrait_Of_Phillippe_De_Courcillon.jpg

Jeudi 5, à Versailles. 

 

Le parlement et les cours supérieures allèrent à Versailles haranguer le jeune roi, hormis le grand conseil, qui ne va jamais en même temps que le parlement. 

 

Il n'est pas encore décidé si le roi ira à Vincennes, qui est tout meublé et les appartements en sont marqués

 

s'il y va, comme il y a grande apparence, ce ne pourra pas être encore samedi, qui est le jour auquel on croyoit qu'il pourroit aller au parlement. 

 

Les six nouveaux conseils que veut établir M. le duc d'Orléans sont : un conseil de conscience, qu'on appellera le conseil des affaires ecclésiastiques, un conseil des affaires étrangères, un conseil de guerre, un conseil de marine, un conseil de finances et un conseil pour les affaires du dedans du royaume : mais cela ne sera déclaré que quand le roi aura été au parlement*

 

On ne doute pas qu'il n'y ait de grands changements au conseil de régence que le feu roi avoit voulu établir par son testament. 

 

Il y a déjà de grandes réformes faites dans la maison du roi, dans les bâtiments et dans les équipages de chasse, que l'on met sur le pied où ils étoient à la mort de Louis XIII.

 

* Ces conseils étoient en effet du projet de monseigneur le duc de Bourgogne pour son règne, mais autrement choisis et distribués. Ce fut aussi ce qui les fit valoir en gros, et ce qui les fit exécuter et bien recevoir. Mais cette anecdote seule seroit trop longue pour avoir lieu dans de simples additions, tant du côté de ce qui regarde ce prince, que de celui qui regarde M. le duc d'Orléans.

00:00 Publié dans 1715, Dangeau, Septembre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.