Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 14 septembre 2017

14 septembre 1638: reprise du Catelet au nord de Saint-Quentin par la France.

Reprise du Catelet au nord de Saint-Quentin par la France.

Flag_of_Cross_of_Burgundy.svg.png

Le Catelet 

commune française, traversée par l'Escaut, située dans le département de l'Aisne en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Anciennement Le Châtelet de Gouy, les pierres de taille de la commune étaient très renommées.

Il doit son nom à une forteresse établie par François Ier en 1520. Prise en 1557 par les Espagnols puis en 1595, 1636 et 1650, Louis XIV la fit raser en 1674

00:00 Publié dans 1638, Batailles, Septembre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

jeudi, 07 septembre 2017

07 septembre 1638: La bataille de Fontarrabie

Défaite française à la bataille de Fuenterrabía au pays basque1024px-Siege_de_Fontarabie_en_1638_gravure_allemande.jpg

La bataille de Fontarrabie ou de Fuenterrabía 

une victoire espagnole sur la France.

1024px-Siege_de_Fontarabie_en_1638_gravure_allemande.jpg

Vue générale de Fontarabie assiégée par les troupes et la flotte française

Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France Drapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Commandants
Henri II de Bourbon-Condé
Henri d'Escoubleau de Sourdis
Juan Alfonso Enríquez de Cabrera
Forces en présence
18 000 fantassins
2 000 cavaliers
20-30 navires
7 000 marins
1 300 hommes
(Fontarrabie)
15 000 fantassins
500 cavaliers
(armée de secours)
Pertes
4 000 morts ou blessés
2 000 prisonniers
 Inconnues                        

Entre juin et septembre 1638, dans le cadre de la Guerre de Trente Ans, les troupes françaises assiègent la place forte de Fontarrabie, ville frontalière située à l'embouchure de La Bidasoa.

1024px-Siege_de_Fontarabie_en_1638_gravure_allemande.jpg

L'armée française, commandée par Henri II de Bourbon-Condé (Prince de Condé) et Henri d'Escoubleau de Sourdis, composée de 27 000 hommes, et de nombreux bateaux de guerre.

On estime à 16 000 le nombre de boulets tirés par les Français sur les murailles de la ville.

À la fin du conflit, il resta environ 300 survivants, principalement des femmes et des enfants.

Si la ville était virtuellement détruite, elle ne se rendit pas.

Le 7 septembre, un détachement de l'armée espagnole dirigé par Juan Alfonso Enriquez de Cabrera, IXe amiral de Castille, arriva au secours de la ville et défit les forces françaises.

La déroute, considérée comme désastreuse par les Français, fut attribuée par Henri d'Escoubleau de Sourdis à un de ses généraux, Bernard de La Valette, duc d'Épernon, qui avait refusé de diriger une attaque ordonnée par Sourdis, croyant à son manque d'intérêt tactique.

Les forces françaises se composaient de 18 000 soldats d'infanterie, et 2000 cavaliers, appuyés par 20 à 30 bateaux de guerre et près de 7000 marins.

La citadelle de Fontarrabie était défendue par environ 1300 hommes, auquel on rajoute les 15 000 soldats d'infanterie et 500 cavaliers du détachement de Juan Alfonso Enriquez de Cabrera.

Postérité:

La victoire fait toujours l'objet de célébration à l'heure actuelle, tous les 8 septembre, avec un défilé appelé : el Alarde.

La ville de Fontarrabie reçut le titre de « Muy noble, muy leal, muy valerosa y muy siempre fiel », soit « Très noble, très loyal, très valeureuse et toujours très fidèle »

Guerre de Trente Ans

Batailles

Pilsen (09-1618) · Sablat (06-1619) · Montagne Blanche (11-1620) · Cap Saint-Vincent (08-1621) · Mingolsheim (04-1622) · Wimpfen (05-1622) · Höchst (06-1622) · Fleurus (08-1622) · Stadtlohn (08-1623) · Dessau (04-1626) · Lutter (08-1626) · Wolgast (09-1628) · Magdebourg (05-1631) · Werben (07-1631) · Abrolhos (09-1631) · Breitenfeld (09-1631) · Rain am Lech (04-1632) · Alte Veste (09-1632) · Lützen (11-1632) · Oldendorf (07-1633) · La Mothe (06-1634) · Nördlingen (09-1634) · Les Avins (05-1635) · Louvain (06-1635) · Tornavento (06-1636) · Corbie (08-1636) · Wittstock (10-1636) · Îles de Lérins (05-1637) · Rheinfelden (02-1638) · Guetaria (08-1638) · Cabañas (08-1638) · Fontarrabie (09-1638) · Thionville (09-1639) · Downs (10-1639) · Ille-sur-Têt (09-1640) · Montjuïc (01-1641) · Marfée (06-1641) · Saint-Vincent (11-1641) · Perpignan (11-1641) · Honnecourt (05-1642) · Barcelone (06-1642) · 1er Lérida (10-1642) · Leipzig (10-1642) · Rocroi (05-1643) · Carthagène (09-1643) · Tuttlinghem (11-1643) · Fribourg (08-1644) · Jüterbog (11-1644) · Jankau (03-1645) · Alerheim (08-1645) · Orbetello (06-1646) · Mardyck (08-1646) · Dunkerque (09-1646) · 2e Lérida (11-1646) · 3e Lérida (05-1647) · Cavite (06-1647) · Zusmarshausen (05-1648) · Lens (08-1648)

00:00 Publié dans 1638, Batailles, Septembre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

vendredi, 01 septembre 2017

1er septembre 1638

victoire navale française sur l'Espagne à la bataille de Vado près de Gênes

Henri Sacchi, op. cit, p. 168

Galère_-_Pierre_Puget_1655.png

Une galère vers 1655. La bataille de Vado est l'un des derniers affrontement de galères

La bataille de Vado est une bataille navale livrée le 1er septembre 1638, pendant la guerre de Trente Ans (1618 - 1648)

Dernier grand engagement de galères en Méditerranée, elle vit la victoire dans le golfe de Vado, au large de Gênes, de l'escadre française du marquis de Pont-Courlay, composée de quinze bâtiments, sur celle de force sensiblement égale de l'amiral espagnol Rodrigo Gutierez Velasco.

Ce dernier fut tué lors de l'affrontement.

Capture.JPG

Bibliographie

  • Collectif, Dictionnaire d'histoire maritime, collection Bouquins, éditions Robert Laffont, Paris 2002 (ISBN 9782221097441)
  • Guy Le Moing, Les 600 plus grandes batailles navales de l'Histoire, Marines Editions, .

 

00:00 Publié dans 1638, Batailles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

mardi, 22 août 2017

22 août 1638: bataille de Guetaria

bataille de Guetaria

260px-Sandro_Botticelli_050.jpg

La bataille de Guetaria, 22 août 1638
Huile sur toile d'Andries van Eertvelt

 

La bataille de Guetaria est une bataille navale livrée le 22 août 1638 dans le petit port de Guetaria, sur la côte du pays basque espagnol, durant la guerre de Trente Ans. Elle se passe trois ans après l'engagement français dans le conflit alors que celui est encore très indécis. Le combat oppose une escadre française qui soutient les forces terrestres progressant le long du littoral à une escadre espagnole arrivée en renfort. Alors que plusieurs affrontements ont déjà eu lieu en Méditerranée, c'est la première grande bataille navale franco-espagnole dans l'Atlantique. C'est une victoire française qui ébranle la puissance espagnole sur mer, mais qui ne profite pas à Louis XIII et Richelieu, car les troupes à terre sont tenues en échec.

800px-Pierre_tombale_-_Jean_Duvergier_de_Hauranne-2.jpg

1024px-Thur_Thann.jpg

260px-Sandro_Botticelli_050.jpg

Les vaisseaux de Sourdis longeant la côte basque en 1638 (gravure allemande)

260px-Sandro_Botticelli_050.jpg

Vue actuelle de la rade de Guetaria, lieu de la bataille

00:00 Publié dans 1638, Août, Batailles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

vendredi, 03 mars 2017

03 mars 1638: bataille de Rheinfelden

Victoire des Français à la bataille de Rheinfelden

1024px-Thur_Thann.jpg

 

Les batailles de Rheinfelden des 28 février et entre les troupes de Bernard de Saxe-Weimar, supplétifs de la France, et celles des Bavarois dont Jean de Werth.

La France avait accepté de payer l'entretien des troupes de Bernard mais les échéances n'étant pas régulièrement honorées à l'hiver 1637-1638 il n'avait plus que 4 000 hommes.

Il est surpris en traversant le Rhin mais peut se dégager en perdant deux de ses commandants, John Philip et Henri II de Rohan qui sont blessés mortellement.

Trois jours plus tard il retraverse et tombe sur l'arrière-garde bavaroise faisant 3 000 prisonniers qui changent de camp.

BernhardSachsen.jpg

1024px-Thur_Thann.jpg

00:00 Publié dans 1638, Batailles, Mars | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |