Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 27 janvier 2017

27 janvier 1638: Gonzalo de Céspedes y Meneses, écrivain espagnol

Gonzalo de Céspedes y Meneses

écrivain espagnol et un historien espagnol.

né à Madrid (Espagne) vers 1585

décédé en 1638

Son ouvrage le plus connu est le Poema trágico del español Gerardo, y desengaño del amor lascivo, publié en 1615.

Il publia également des écrits historiques et politiques, comme Historia apologética en los sucesos del reyno de Aragon, y su ciudad de Zaragoza, años de 91 y 92 en 1622.

 

Œuvre

  • (es) Poema trágico del español Gerardo, y desengaño del amor lascivo, 1615
  • (es) Historia apologética en los sucesos del reyno de Aragon, y su ciudad de Zaragoza, años de 91 y 92, 1622
  • (es) Historias peregrinas y exemplares, 1623, recueil de nouvelles
  • (es) Varia fortuna del soldado Píndaro, 1626, roman picaresque
  • (es) Francia engañada, Francia respondida, 1623, pamphlet
    Sous le nom de Gerardo Hispano.
  • (es) Historia de Felipe IV, 1631
 

Bibliographie

 

00:00 Publié dans 1638, décès, Janvier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

mardi, 24 janvier 2017

24 janvier 1638: Charles Sackville

260px-Sandro_Botticelli_050.jpg

Portrait par Godfrey Kneller en 1697

Charles Sackville

 6e comte de Dorset ainsi qu'un poète et courtisan anglais du règne de Charles II d'Angleterre

 1er Baron Cranfield (1674)

1er Earl of Middlesex (1675)

6ème Earl of Dorset

MP, poet, lord chamberlain, lord-lieutenant of Sussex then of Somerset

Lord Lieutenant of Somerset (1691-1714)

 

260px-Sandro_Botticelli_050.jpg

Portrait par Godfrey Kneller en 1694

 

Parents

 

  • dont

Il fut un important mécène pour le monde des lettres, et favorisa de ce fait le plein épanouissement de la littérature de la Restauration anglaise. Il eut notamment pour domestique le jeune Robert Gould, lequel eut l'opportunité d'apprendre à lire et à écrire grâce à cet emploi, et de devenir ensuite un poète important de l'époque.

260px-Sandro_Botticelli_050.jpg

Portrait par Godfrey Kneller en 1694

Charles Sackville semble avoir participé aux frasques avec lesquelles Sir Charles Sedley et le comte de Rochester ont gagné leur réputation sulfureuse.

En 1662, lui et son frère Edward, avec trois autres gentlemen, furent inculpés du dépouillement et du meurtre d’un tanneur appelé Hoppy.

Ils firent valoir pour leur défense qu’ils poursuivaient des bandits et avaient pris le malheureux pour l’un d’entre-eux. Les jeunes gens semblent avoir été acquittés: lorsqu’en 1663 Charles Sedley fut jugé pour un outrage à la pudeur commis à Covent Garden, Sackville, encore une fois impliqué, fut admonesté par le juge qui lui reprocha de n’avoir tenu aucun compte de sa mansuétude l’année précédente.

Ses excentricités semblent avoir été moins insupportables à ses contemporains que celles d’autres personnages similaires: il ne fut jamais nettement impopulaire, et l’on rapporte que Rochester se plaignit un jour à Charles II de cette différence de traitement entre eux.

Portrait par Godfrey Kneller en 1694

En 1665, le comte de Dorset se porta volontaire pour servir sous les ordres du duc de York lors de la seconde guerre anglo-hollandaise.

D’après Matthew Prior, Dorset imagina sa célèbre chanson To all you ladies now at Land (« À vous toutes mesdames restées au pays ») la nuit précédant la victoire remportée au large de Harwich, le 3 juin 1665.

In 1667 Pepys écrit en se lamentant que Sackville a entrainé Nell Gwynne hors du théatre, et que avec son ami Sedley, les deux mènent joyeuse vie avec Nell (dont il a fait sa maitresse) dans une maison de Epsom.

L'année d'après, Charles II fera la cour à Nell et le roi enverra "Charles le 2ème" (Sackville) en exil à l'étranger; Sackville avait été baptisé "Charles le 2ème" par Nell, celui qu'elle surnommait "Charles le 1er" était son premier protecteur, Charles Hart, le roi Charles II devenant "Charles le 3ème" dans la liste de ses amants.

La gaieté et l’esprit du comte lui assurèrent la constante amitié de Charles II mais ne plurent pas particulièrement à Jacques II, qui lui tenait en outre rigueur de ses vues sur sa maîtresse, Catherine Sidley.

Dorset se retira donc de la cour lors de la succession au trône, pour y revenir ensuite sur l’invitation de Guillaume III, qui le fit conseiller privé, Lord Chamberlain (1689) et chevalier de la Jarretière (1692).

Dorset, lui-même homme de lettres, fut un généreux protecteur du monde littéraire. Lorsque John Dryden perdit son titre de Poète Lauréat, il lui accorda à ses frais une pension d’un montant équivalent. Matthew Prior, dans la dédicace à ses Poems on Several Occasions (1709), affirme que l’opinion de Dorset était régulièrement recherchée par le poète Edmund Waller, que le duc de Buckingham suspendit la publication de La Répétition jusqu’à obtenir son avis, et même que Samuel Butler et William Wycherley lui devaient la première reconnaissance officielle de leur talent.

L’éloge fait par Prior comporte sans aucun doute une part d’extravagance, mais Dorset semble avoir réellement développé de puissantes qualités intellectuelles après les frasques de sa jeunesse. Bien qu’il ait laissé lui-même peu de poèmes, aucun n’est dénué d’intérêt.

Louis XIV le Grand de Bourbon, roi de France est un cousin au 8e degré d'un grand-parent de Charles Sackville, Earl of Dorset.

00:00 Publié dans 1638, Janvier, naissances | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

samedi, 21 janvier 2017

21 janvier 1638: Ignazio Donati

Ignazio Donati

compositeur italien

né à Casalmaggiore, dans la province de Crémone vers 1570 

mort à Milan le

  Il a été un pionnier du « motet concertato »

260px-Sandro_Botticelli_050.jpg

00:00 Publié dans 1638, décès, Janvier, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |